Bibliothèque Fiches Espèces

L’article 11 de l’arrêté du 8 octobre 2018 demande à ce que le cédant fournisse les informations listées ci dessous au cessionnaire. Afin d’aider ses membres, EPPSA propose une base de fiches prêtes à l’emploi.

Elles contiennent au minimum comme demandé dans l’article 11:

  • les noms scientifique et vernaculaire de l’espèce
  • sa longévité
  • sa taille adulte
  • son mode de vie sociale
  • son comportement et, en particulier, sa dangerosité
  • son mode de reproduction
  • son régime alimentaire et la ration quotidienne
  • les conditions d’hébergement
  • toute information complémentaire jugée utile pour garantir la satisfaction des besoins physiologiques et comportementaux.


Seuls les membres EPPSA connectés peuvent voir les fiches. Si vous êtes membre, Connectez-vous pour le voir!

3 réflexions sur « Bibliothèque Fiches Espèces »

    1. Bonjour
      j’avais envoyé des fiches, jardine,loris , caiques qui sont pas en ligne, je souhaiterai connaitre quel problème vous avez pu rencontrer pour me permettre de redresser le tir.

      Question connaissez vous la solution pour régulariser certains oiseaux non bagués avant fin 2019 par bague sertie par personne habilitée (hors puce)
      Remerciements

      1. Bonjour Alain,
        Désolé pour la réponse tardive.
        Concernant les fiches, nous allons refaire un point avec notre webmaster, mais en effet elles n’y sont pas …
        Concernant les bagues à sertir, le seul club à ma connaissance qui en possède est l’UOF.
        L’arrêté du 08/10/2018 impose aux clubs agréés pour la délivrance des bagues des tests prévus à l’annexe I 2.2.2 :

        2.2.2. La satisfaction de ces exigences doit être certifiée par un tiers expert après la réalisation de tests de laboratoire. Ces tests doivent démontrer que les bagues testées satisfont aux exigences ci-dessus concernant notamment la résistance à la traction, à l’abrasion, aux rayons ultraviolets, à la salinité et aux pH acides et basiques.

        J’ai contacté les services de contrôle concernant les bagues à sertir et ils sont en effet en droit de demander aux associations agréés, les tests prévus dans l’arrêté. Suite à un échange avec le président de l’UOF, les tests n’ont pas encore été effectués par un tiers expert. Les bagues délivrées pourraient être alors rejetées en cas de contrôle et ne pas rentrer dans la définition de marquage « réglementaire ». Il est donc préférable de pucer les oiseaux.

        Par contre si le vétérinaire se refuse de poser un transpondeur pour X raison (âge, espèce trop petite ect…) il faut ABSOLUMENT que celui-ci fasse une attestation motivant la non implantation de la puce sur l’oiseau afin de vous couvrir en cas de contrôle.
        Cdlt Olivier

Laisser un commentaire

Association pour l'Etude et la Préservation des Psittacidae Sud-Américains